Sélectionner une page

Retrouvez l’intégralité de la série culte des années 1970, « Starsky et Hutch » sur Paramount Channel du lundi au vendredi à partir d’aujourd’hui. Les quatre saisons complètes de « Starsky et Hutch » du lundi au vendredi. Créée par le scénariste et producteur William Blinn, la série culte des années 70 raconte les aventures de deux policiers, Starsky (Paul Michael Glaser) indifférent et un brin enfantin et Hutch (David Soul), plus sensible et réfléchi, mais tous deux tout aussi dynamiques et animés du même sens du devoir que les retardataires.

Quatres anecdotes moins connues sur Starsky & Hutch, deux des flics les plus célèbres des années 1970 et 1980, seront diffusées lundi sur Paramount Television.

Incarnés par le brun Paul Michael Glaser et le blond David Saul, les sergents Dave Starsky et Ken Hutchinson (dit « Hutch ») ont traqué quatre saisons entre 1975 et 1979 et les bandits de l’épisode 93. La série a été imaginée par William Blinn et dirigée par Aaron Spelling et Leonard Goldberg, deux rois de la télévision des années 1970, notamment Charlie’s Angels et The Fun Cruise. Si Starsky & Hutch n’est arrivé en France sur TF1 qu’en 1978 (d’abord le samedi soir, puis le dimanche après le JT de 13 heures en 1980), il a marqué suffisamment d’audiences pour un titre de série. vénération. Il sera entièrement rejoué sur Paramount Channel à partir de lundi.

1 – Le premier flic qui ressemble à un voyou.

Comme Michael Mann lui-même l’a rappelé dans le livre d’Alain Carrazé Les Nouveaux Feuilletonistes (version Fantask), Starsky et son collègue Hutch s’habillaient de manière très moderne et élégante, comme s’ils étaient sous couverture. Le premier : « Il n’y a jamais eu de flic à la télé comme ces deux-là. Maintenant, un flic en jeans et baskets semble dépassé ou médiocre. et un costume et une cravate. »

2 – La chanson a été composée en France.

« Un nouveau chevalier au grand coeur, mais qui n’a jamais peur de rien… » Une chanson de Lionel Leroy, une chanson que le public français découvrira dès la deuxième saison et qui n’a rien à voir avec le générique américain.

Jean Clace a écrit un tout nouveau set de musique, Haim Saban (futur producteur des Power Rangers !) et Yves Martin ont écrit les paroles à partir de zéro, la version US étant instrumentale. La première saison a été composée par la star Lalo Schifrin (Mission : Impossible), suivi de Tom Scott (membre des Blues Brothers) et Mark Snow (The X-Files).

3 – Michael Mann a écrit quatre épisodes.

Au générique, les cinéphiles se demanderont si ce n’est pas le même nom. La personne qui a signé le scénario du troisième épisode de la première saison, La Revanche des Texans, était en effet le futur réalisateur de Heat (1995) ou Ali (2001). Après avoir fait ses débuts dans le documentaire, Michael Mann débarque à Hollywood, et à 32 ans, il écrit le premier de ses quatre épisodes pour Starsky et Hutch, avant d’écrire pour le fleuron du genre « Police Story » (1973 -1979) écrit ., et devient le réalisateur du téléfilm « Like Free Men » (1979).

Il produira également un autre duo, Deux Flics à Miami (1984-1989), dont il sera le showrunner, et non le créateur, sans même réaliser un épisode ! Cette fascination pour les flics et les voyous imprègne toujours ses films, notamment dans son film de 2006 Deux Flics à Miami.

4 – La voix off change le ton.

Pour le public français, les voix de Jacques Ballutin (Starsky) et de Francis Lax (Hutch) sont indissociables de la série. Mais ce doublage a beaucoup de liberté par rapport au matériel original. Alors que la Ford Turin rouge à rayures blanches s’éloigne, la comédie d’improvisation des deux acteurs français apporte un sens de l’humour souvent absent des dialogues américains, plus inspiré par la sombre époque des films populaires « d’exploitation noire » en Europe.

La VF des années 1970 a aussi censuré certains épisodes, comme dans Les jours se pareils, où l’homosexualité du défunt policier est gommée, devenant hypocrite « double vie » et « faiblesse » en français.

 

Ecouter l’article en version audio sur notre chaine d’actuatlié. Une news par jour.

Botox – En quoi cela peut-il aider ?

Botox – En quoi cela peut-il aider ?

Chaque année, l'American Society for Aesthetic Plastic Surgery (ASAPS) recueille des statistiques à l'échelle nationale et établit la liste des procédures de chirurgie esthétique les plus populaires de l'année, qu'elles soient invasives ou non. Chaque année, le BOTOX®...

%d blogueurs aiment cette page :