Sélectionner une page

Dimanche, au terme de la 10e journée de Ligue 1 (4-1) l’Olympique Marseillais n’avaient jamais tremblé face à Lorient. Ou pour être plus précis : En un quart d’heure, poussé par l’excellente attaque de Stéphane Diarra, Merlus menait au score et se faisait tromper. Mais avec le grand Dimitri Payet (Dimitri Payet) et le double passeur décisif, l’OM a rapidement égalisé le score, après quoi il n’y avait guère d’inquiétude, en profitant avant l’heure de jeu.

L’Olympique de Marseille ont été rapidement menés par Lorient après le penalty d’Armand Lauriente, intensifiant la pression jusqu’à l’égalisation de Boubacar Kamara, avec Matteo Guendouzi et Arkadiusz Milik en seconde période. (4-1) dimanche soir, et s’est invité sur le podium.

Le match de Dimanche en détail

Konrad de la Fuente enflamme la défense lorientaise en seulement cinq minutes et trouve Dimitri Payet qui frappe trop fort Paul Nardi (n°5). La course a débuté dans le brûlant Vélodrome sous le meilleur parrainage de l’OM, ​​qui vient de rendre hommage à Bernard Tapie.

Puis il y a eu le silence de Stéphane Diarra après un penalty, et Armand Laurenté (13e, 0-1) a changé la donne. Boubacar Kamara et Luan Peres ont commis deux erreurs consécutives en payant en liquide. Pourtant, fidèle à ses principes, l’OM a toujours maintenu son oppression et sa circulation du ballon. Au terme d’une belle action collective initiée par Payette, Camara a vu que son coup à 18 mètres était contré par Nardi (n°26).

Guendouzi a récupéré, est revenu dans l’axe et a effectué une opération simulée physique de Payet, ce qui a donné une seconde chance à Kamara. Julian Laporte sort large et Nardi est pris au piège (27e, 1-1).

PAYET en chef d’orchestre

Pas aussi cruel que Lorientais, il n’a vu la lumière qu’à travers Stéphane Diarra. Le titulaire surprise a maintenu la pression en déviant des tirs (21e temps) et un autre obligeant Pau Lopez à participer à la parade (32e temps). Dans le même temps, Payet et Kamara tentaient de faire briller Arkadiusz Milik, obtenant un pourboire mais c’était encore trop court (16e, 31e, 45e+1).

En fait, Payet a donné du sens au jeu toute la nuit. Orientation, distribution, notamment sur balles arrêtées. Du coup, Mattéo Guendouzi (56e, 2-1) a inscrit une brillante tête gagnante sur corner. Pour le milieu de terrain marseillais, c’est une juste récompense, il est toujours capable d’avancer vite, et son équipe est plus dominatrice que jamais.

Botox – En quoi cela peut-il aider ?

Botox – En quoi cela peut-il aider ?

Chaque année, l'American Society for Aesthetic Plastic Surgery (ASAPS) recueille des statistiques à l'échelle nationale et établit la liste des procédures de chirurgie esthétique les plus populaires de l'année, qu'elles soient invasives ou non. Chaque année, le BOTOX®...

%d blogueurs aiment cette page :